En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus ou modifier vos paramètres cliquez ici.
SCF> SPORTS> FOOTBALL

Fédération Française de Football

Coordonnées

Coordonnées de la fédération :

87 boulevard de Grenelle
75738 Paris Cedex 15

Métro : Dupleix (ligne 6) - La Motte-Picquet Grenelle (lignes 8 et 10)

Téléphone : 01 44 31 73 00
Télécopie : 01 44 31 73 73

Site Web: http: //www.fff.fr
E mail: webmaster@fff.fr

Composition de la fédération :

Président : Noël LE GRAET
Vice-Président : Bernard DESUMER
Secrétaire Générale : Brigitte HENRIQUES
Trésorier Général : Denis TROSAT
Directeur Général : Alain CHRISTNACHT
Directeur Technique National : François BLAQUART

Communication : Pierre-Jean GOLVEN
Médecin fédéral: Pr Pierre ROCHCONGAR
Directeur National de l'Arbitrage : Marc BATTA

Centre Technique National Fernand-Sastre
Domaine de Montjoye, Clairefontaine
78120 Rambouillet

Téléphone : 01 34 84 50 19
Télécopie : 01 34 84 53 05

Ligue de Football Professionnel
6 rue Léo Delibes
75016 Paris
Téléphone : 01 53 65 38 00
Télécopie : 01 53 65 38 19

Site Web: http: //www.lfp.fr

La Fédération Française de Football, fut fondée le 7 avril 1919 par transformation du «Comité français interfédéral» créé en 1906, et reconnue d’utilité publique par décret en date du 4 décembre 1922.
Elle comprend des groupements sportifs dénommés Clubs ayant pour but principal ou accessoire de faire pratiquer le football.

Le Football en France en 2010 :

- 1.988.505 licenciés (2.107.924 en 2009), dont 54.386 féminines

- 19.073 clubs amateurs

- 40 clubs professionnels participent aux championnats de Ligue 1 (20 clubs) et de Ligue 2 (20 clubs)

- 1.000.000 de matches par an.

Historique

«Foot - pied, ball - ballon» “La balle est ronde, le terrain carré pareil à l’image du ciel et de la terre. La balle vole au-dessus de nous comme le soleil tandis que deux équipes font face”. Poème de Li Yu (50 avant J.-C.). Les hommes tapent depuis toujours dans un ‘ballon’ avec leurs pieds. Les Chinois, les Japonais, les Egyptiens et les Assyriens jouaient à un jeu de ballon bien avant notre ère. Le jeu de ballon pratiqué à Florence à l’époque de la Renaissance, le ‘Calcio florentin’ est considéré comme l’ancêtre véritable du football.

Au 16è siècle en Angleterre, les ‘public schools’ jouaient à un jeu de ballon, le ‘hurling at goales’ qui ressemblait à la choule française. Un sport n’existe pas tant qu’il n’est pas conforme à des règles précises. Le football moderne naquit sans doute dans les écoles anglaises en même temps que le rugby où les premières règles du “ ballon au pied ” apparaissent vers 1846 à l’Université de Cambridge. Au cours d’une réunion au Trinity College, le premier code, les ‘Cambridge Rules’ (les 14 règles de Cambridge) fut rédigé. Ces règles devaient être équitables, rationnelles et pratiques. Entre autres : elles fixaient les dimensions du terrain, la durée du jeu et le nombre de joueurs. Les équipes se composent de 15 à 60 joueurs. Les “Cambridge Rules” ont été la base des ‘Sheffield Club Rules’ rédigées en 1856, qui furent adaptées ensuite pour devenir en 1863 les premières “Lois du Jeu” à l’occasion de la création de la Football Association.

En 1870, la ‘’Football Association” fixe le nombre de joueurs de chaque équipe à onze.

La première rencontre internationale de l’histoire de football remonte à 1871 et opposa les Ecossais aux Anglais (score: 0-0). Deux milles spectateurs assistaient à la première finale de la Coupe d’Angleterre (the Cup), 17 000 en 1888, 45 000 en 1893 et 110 000 en 1901.

* Le plus ancien club de football au monde est anglais : le Sheffield Football Club , fondé en 1855. Ce club a célebré ses 150 ans le 24 octobre 2007.

* Le plus ancien club de France est “Le Havre Athlétique Club” fondé en 1872.

Les dates du football français

1872 : naissance du premier club français (Le Havre Athlétic Club).

1er mai 1904 : premier match de l'Équipe de France, à Bruxelles, contre la Belgique (3-3).

15 janvier 1917 : création de la Coupe de France (Coupe Charles-Simon).

7 avril 1919 : fondation de la Fédération Française de Football par transformation du "Comité français inter-fédéral" (créé en 1906). Président : Jules Rimet. Secrétaire Général : Henri Delaunay. 1921 : Jules Rimet devient le Président de la F.I.F.A..

4 décembre 1922 : décret reconnaissant la F.F.F. d'utilité publique.

26 mai 1928 : sous l'impulsion Jules Rimet, la F.I.F.A. décide de créer la Coupe du Monde.

1932-1933 : premier championnat professionnel remporté par l'Olympique Lillois.

1938 : la France organise la troisième Coupe du Monde.

1960 : la France accueille le premier Championnat d'Europe des Nations, compétition créée à l'initiative d'Henri Delaunay.

27 juin 1984 : la France remporte le Championnat d'Europe des Nations (Euro 84 - Paris) et la Médaille d'Or aux Jeux Olympiques (Los Angeles).

21 août 1985 : la France, Championne d'Europe en titre, remporte au Parc des Princes la Coupe Intercontinentale contre l'Uruguay, vainqueur de la Copa America 1983.

1992 : la F.I.F.A. confie à la France l'organisation de la seizième Coupe du Monde (1998).

12 juillet 1998 : pour la première fois de son histoire, la France remporte la Coupe du Monde.

2 juillet 2000 : deux ans après sa fabuleuse victoire, la France réussit l'exploit de remporter la coupe d'Europe à Rotterdam (Pays-Bas).

Le palmarès de l’équipe de France

Championne du monde en 1998 (demi-finaliste en 1958, 1982 et 1986, finaliste en 2006)

Championne d’Europe en 1984 et 2000.

Championne Olympique en 1984

Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001 et 2003.

Régles de Jeu

1/ Définition:

C’est un jeu collectif où deux équipes s’affrontent dans un espace délimité et interpénétré, pendant un temps prédéfini, pour propulser un ballon sphérique dans une cible verticale, limitée en hauteur et en largeur, défendue par un joueur pouvant utiliser ses mains, avec l’usage de tout le corps exceptés les membres supérieurs, sans atteindre à l’intégrité corporelle des adversaires.

2/ les 17 lois du jeu:

Loi 1 : le terrain de jeu
105 x 68
Les lignes appartiennent aux surfaces qu’elles délimitent
Surface de but: 5,50
Surface de réparation: 16,50
Point de réparation: 11,00
Dimensions des buts: 7, 32 X 2,4

Pour les matchs internationaux :

Longueur : minimum 100 m, maximum 110m. Largeur : minimum 64 m, maximum 75 m.
Toutes les lignes ont une largeur maximum de 12 cm et font partie du terrain
Le point central a un cercle de 9,15 m de rayon.

Les drapeaux
A chaque coin du terrain est planté un drapeau d’une hauteur minimum de 1,50 m. Un arc de cercle de 1 m est tracé à partir de celui-ci sur le terrain

Les buts
La distance séparant les deux montants du but est de 7,32 m, et le bord inférieur de la barre transversale se situe à 2,44 m du sol.

Les deux montants doivent être blancs et avoir la même largeur et épaisseur de 12 cm maximum.
La ligne de but a la même largeur que les montants et la barre transversale.

Loi 2 : le ballon

Il est sphérique.
Sa circonférence est de 70 cm au plus et de 68 cm au moins.
Son poids est de 450 g au plus et de 410 g au moins au début du match

Loi 3 : le nombre de joueurs 

Tout match est disputé par deux équipes de 11 joueurs au maximum et de 7 joueurs minimum, y compris le gardien de but.. Seize joueurs peuvent figurer sur une feuille de match.

Trois remplaçants sont autorisés en compétition officielle, six joueurs lors des matches amicaux internationaux.

Loi 4 : l’équipement des joueurs

Un joueur porte : un maillot ou chemisette, des culottes, si le joueur porte des cuissards, ceux-ci doivent être de la même couleur que la couleur dominante des culottes, des bas, des chaussures, des protège- tibias qui doivent être entièrement recouverts par des bas relevés.

Le gardien de but doit porter une tenue aux couleurs différentes de celles de ses équipiers, de l’arbitre et des arbitres assistants.

Les crampons des chaussures ne doivent pas faire plus de 19 mm maximum.

Les joueurs ne doivent enfin porter aucun objet dangereux (exemple : bijoux)

Loi 5 : l’arbitre 

L’arbitre veille à l’application des Lois du Jeu. Ses décisions sont sans appels.
Il dirige le jeu et prend les décisions qu’il juge conformes au règlement et contrôle le match avec les arbitres assistants et, le cas échéant, avec le quatrième officiel. Il avertit et exclut les joueurs.

Il est le seul à pouvoir arrêter temporairement ou définitivement un match. Il chronomètre la partie.
C’est lui aussi qui décide de la fin d’un match.

Il doit donc contrôler le jeu mais aussi veiller à la sécurité des joueurs.

Un arbitre international doit posséder une condition physique impeccable.
Pour cela il subit régulièrement des examens médicaux.
Il doit également passer des tests de condition physique.
Il doit être capable :

- d’effectuer un sprint de 2 x 50 m dans un temps max. de 7,5 secondes chacun (moyenne de 6,95 à 7,11 secondes).

- d’effectuer un sprint de 2 x 200 m dans un temps maximum de 32 secondes chacun (moyenne de 29,06 à 29,15 secondes).

- de parcourir en 12 minutes au moins 2 700 mètres (moyenne 3 049 mètres).

- de courir environ 13,3 km (8 miles) contre 6,650 km pour un juge de touche.

* 45 ans… c’est l’âge de la retraite pour un arbitre international !

Loi 6 : les arbitres assistants 

Ils sont deux. Ils aident l’arbitre à l’application des lois du jeu.
Ils signalent:

- quand le ballon est entièrement sorti du terrain de jeu

- à quelle équipe revient la rentrée de touche, ou s’il y a coup de pied de coin ou coup de pied de but

- quand un joueur doit être sanctionné parce qu’il se trouve en position de hors-jeu

- quand un remplacement est demandé

- quand un comportement répréhensible ou tout autre incident est survenu en dehors du champ de vision de l’arbitre

- quand les fautes sont commises lorsque les arbitres assistants sont plus près que l’arbitre de l’action (y compris, exceptionnellement, toute faute commise dans la surface de réparation)

- quand, lors de penalty, le gardien de but a bougé avant que le ballon n’ait été botté et si le ballon a franchi la ligne.

Depuis juillet 2000, les juges assistants peuvent décider d’un penalty ou prévoir une expulsion (gestes ou faute de langage). Ils peuvent donner leur avis si l’arbitre le leur demande.

Le quatrième officiel

Le quatrième officiel est là dans le cas l’un des trois officiels du match est dans l’incapacité d’assumer sa tâche.

Il est aussi chargé d’assister l’arbitre dans les procédures de remplacement pendant le match.

Il est chargé de contrôler l’équipement des remplaçants avant qu’ils ne pénètrent sur le terrain de jeu.

Loi 7 : durée du match 

Deux mi-temps de 45 minutes chacune.
Les joueurs ont droit à une pause entre les deux périodes de 15 minutes. maximum

Récupération des arrêts de jeu: Chaque mi-temps peut être prolongée par l’arbitre en fonction du temps passé pour les remplacements, les blessures, manœuvre d’anti jeu...

Coup de pied de réparation: Si un coup de pied de réparation doit être exécuté ou recommencé en fin de mi temps, elle doit être prolongée pour en permettre l’exécution.

Le règlement des compétitions peut prévoir de jouer deux prolongations de 15 minutes chacune.

Loi 8 : coup d’envoi et reprise du jeu

Le coup d’envoi est une procédure pour débuter la partie (il est procédé par tirage au sort pour désigner le choix du but à attaquer au départ) ou reprendre le jeu :

- au début du match.
- après qu’un but a été marqué.
- au début de la seconde période du match.
- au début de chaque période des prolongations, le cas échéant.

Avant le coup d’envoi tous les joueurs se trouvent dans leur propre moitié de terrain :

- les joueurs de l’équipe ne procédant pas au coup d’envoi doivent se tenir au moins à une distance de 9,15 m du ballon tant qu’il n’est pas en jeu.
- le ballon est posé à terre sur le point central.
- l’arbitre donne le signal du coup d’envoi.

Le ballon est considéré comme étant en jeu dès qu’il aura été botté vers l’avant.
L’exécutant du coup d’envoi ne peut jouer le ballon une seconde fois avant que celui-ci n’ait été touché par un coéquipier.
Il est possible de marquer un but directement du coup d’envoi. Le ballon est considéré comme étant en jeu dès qu’il est frappé

Après une interruption temporaire du match provoquée par une cause non stipulée dans les Lois du Jeu, le match doit être repris par une balle à terre.

Loi 9 : ballon en jeu et hors du jeu

La surface technique
2 situations :

Ballon hors du jeu

Le ballon est hors du jeu quand : il a entièrement franchi la ligne de but ou la ligne de touche, que ce soit à terre ou en l’air ou lorsque l’arbitre a arrêté le jeu.

Ballon en jeu

Le ballon est en jeu dans toutes les autres situations, y compris quand : il rebondit dans le terrain de jeu après avoir touché un montant de but, la barre transversale ou un drapeau de coin, il rebondit dans le terrain de jeu après avoir touché l’arbitre ou un arbitre assistant lorsqu’ils se trouvent sur le terrain de jeu.

Loi 10 : but marqué

Un but est marqué quand le ballon a entièrement franchi la ligne de but, entre les montants du but et sous la barre transversale. Le nombre de buts marqué désigne un vainqueur ou un match nul.

En cas d’égalité après 90 minutes de jeu dans certaines compétitions, il y aura une prolongation de deux fois quinze minutes avec un changement de camp à la mi-temps.
Le vainqueur d’un match d’est plus déterminé par un but en or ou un but en argent.

Loi 11 : le hors jeu

Etre en position de hors jeu n’est pas une infraction en soi.
Un joueur est en position de hors jeu quand il est plus près de la ligne de but adverse qu’à la fois le ballon et l’avant dernier défenseur.
La position de hors jeu est sanctionnée si, au moment où le ballon lui est adressé par un coéquipier, l’arbitre estime que ce joueur prend une part active au jeu (intervient dans le jeu – influence un adversaire – tire avantage de cette position)
Un joueur n’est jamais hors jeu s’il se trouve dans sa moitié de terrain, s’il a au moins 2 adversaires sur la même ligne ou plus rapprochés que lui de leur propre ligne de but, s’il reçoit directement le ballon sur un coup de pied de but, un coup de pied de coin (corner) ou une rentrée en touche.

Loi 12 : fautes et comportements antisportif 

Un coup franc direct est accordé dans les cas suivants:

- donner ou essayer de donner un coup de pied à l’adversaire.
- faire ou essayer de faire un croche-pied à l’adversaire.
- sauter sur un adversaire.
- charger un adversaire.
- frapper ou essayer de frapper un adversaire.
- bousculer un adversaire.
- tacler un adversaire pour s’emparer du ballon en touchant l’adversaire avant de jouer le ballon
- tenir un adversaire.
- cracher sur un adversaire.
- toucher délibérément le ballon des mains

Le coup de pied de réparation (pénalty) : un penalty est accordé quand l’une de ces fautes est commise par un joueur dans sa propre surface de réparation

Un coup franc indirect est accordé dans les cas suivants pour le gardien :

- garder le ballon en sa possession pendant plus de six secondes avant de le lâcher des mains.
- toucher une nouvelle fois le ballon des mains après l’avoir lâché, sans qu’il n’ait été touché par un autre joueur.
- toucher le ballon des mains sur une passe en retrait botté délibérément par un coéquipier.
- toucher le ballon des mains directement sur une rentrée de touche effectuée par un coéquipier.
- perdre du temps.

Et lorsqu’un joueur:
- joue de manière dangereuse.
- fait obstacle à l’évolution d’un adversaire.
- empêche le gardien de but de lâcher le ballon des mains.
- commet d’autres fautes non mentionnées au préalable dans la Loi 12, pour lesquelles le match est arrêté afin d’avertir ou d’expulser un joueur.

Carton jaune et Carton rouge

Depuis la saison 1999, le carton jaune sera infligé pour tentative de tricherie sur le terrain (duper l’arbitre en simulant des fautes).Au bout de 2 cartons jaunes, le joueur est exclu mais l’arbitre peut aussi, pour une faute grave, sortir son carton rouge qui exclut immédiatement le joueur.

Il peut y avoir carton jaune (avertissement) lorsqu’un joueur :

1. se rend coupable d’un comportement antisportif.
2. manifeste sa désapprobation en paroles ou en actes.
3. enfreint avec persistance les Lois du Jeu.
4. retarde la reprise du jeu.
5. ne respecte pas la distance requise lors de l’exécution d’un coup de pied de coin ou d’un coup franc.
6. pénètre ou revient sur le terrain de jeu sans l’autorisation préalable de l’arbitre.
7. quitte délibérément le terrain de jeu sans l’autorisation préalable de l’arbitre.

Un joueur est exclu du terrain de jeu (carton rouge) lorsque :

1. il se rend coupable d’une faute grossière (tacle par derrière).
2. il se rend coupable d’un acte de brutalité.
3. il crache sur un adversaire ou sur toute autre personne.
4. il empêche un adversaire de marquer un but, ou annihile une occasion de but manifeste, en touchant délibérément le ballon de la main
5. il empêche une occasion de but manifeste d’un adversaire se dirigeant vers son but en commettant une faute passible d’un coup franc ou d’un coup de pied de réparation.
6. il tient des propos ou fait des gestes blessants, injurieux et/ou grossiers.
7. il reçoit un second avertissement au cours du même match.

Loi 13 : coups francs 

Les coups francs peuvent être soit directs soit indirects.

- le coup franc direct (faute grave)

Tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver au moins à 9,15 m du ballon. Si le ballon pénètre directement dans le but de l’équipe adverse, le but est accordé

- le coup franc indirect (faute légère)

L’arbitre signale le coup franc indirect en levant le bras au-dessus de la tête. Le but ne peut être marqué que si le ballon entre dans le but après avoir touché un autre joueur. Tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver au moins à 9,15 m du ballon

Loi 14 : le coup de pied de réparation (penalty)
Le coup de pied de réparation est un coup franc direct dans sa surface de réparation par l’équipe défendante.
Le ballon est posé sur le point de réparation.
Le tireur désigné doit jouer le ballon en avant et ne pas le rejouer avant qu’il ait été touché par un autre joueur.
Le gardien de but de l’équipe reste sur sa propre ligne et peut bouger sur sa ligne de but lors d’un penalty.     Tous les joueurs autres que celui qui le tire doivent se trouver : en dehors de la surface de réparation et de l’arc de cercle de réparation- - au moins à 9,15 m du point de réparation.

Loi 15 : la rentrée de touche 

La remise en jeu est accordée à l’équipe qui n’a pas sorti le ballon derrière la ligne de touche
Le joueur doit faire face au terrain, avoir les pieds sur ou en dehors de la ligne de touche, lancer le ballon des 2 mains depuis la nuque par-dessus la tête, et ne pas rejouer le ballon avant un autre joueur.
Un but ne peut être marqué directement sur rentrée de touche.

Loi 16 : le coup de pied de but 

Un coup de pied de but est accordé quand le ballon, touché en dernier par un joueur de l’équipe attaquante, a entièrement franchi la ligne de but, que ce soit à terre ou en l’air, sans qu’un but ait été marqué conformément à la Loi 10.
Il n’y a pas de hors jeu sur un coup de pied de but.
Un but peut être marqué directement sur coup de pied de but

Loi 17 : le coup de pied de coin Loi 17 Coup de pied de coin (corner)

Il est accordé quand le ballon est sorti par le défenseur au delà de sa propre ligne de but
Le ballon est placé dans le quart de cercle du drapeau de coin du point de sortie
Les adversaires doivent se tenir à 9m 15 du ballon
Il n’y a pas de hors jeu sur un coup de pied de coin
Le but est valable sur un coup de pied de direct.
Bon à savoir:

- Le gardien de but ne doit pas conserver le ballon dans sa main plus de 5/6 secondes.

- les gardiens peuvent se déplacer dans la surface du but sans limite de pas mais avec une limite de temps de 6 secondes.

Règles du Futsal ou jeu du football en salle

C’est le football en salle, plus technique et plus rapide avec plus de buts marqués.
Il se dispute entre deux équipes de cinq joueurs avec un ballon au rebond très bas.

Règles identiques à celles du football en plein air à quelques exceptions :
Pas de hors jeu.
Remise en jeu par balle à terre après sortie dans les renfoncements.
Frappe du plafond ou des vitres (coup franc indirect).
Frappe des murs derrière les buts au dessus de la baguette verte ou balle touchant le filet ou les mordants latéraux du but (au gardien ou corner).
Tous les coups francs sont indirects (c’est à dire avec une passe volontaire à un coéquipier) avec adversaires à 3 mètres.
Un but ne pourra être marqué directement sur une rentrée de touche.
Pénalty pour une faute grave dans la zone, à 7 mètres avec un pas d’élan.
Passe au gardien autorisée.
Dégagement du gardien à la main seulement.
Tacle interdit et sanctionné d’une exclusion de 2 mn – puis 5 mn - puis définitive.
Mi temps de 3 minutes.
Pas de prolongations pendant les matches de poule.
Remplacements à volonté au milieu du terrain sauf pour le gardien, celui ci doit se faire remplacer sur arrêt de jeu uniquement.

La France compte 1 280 clubs pour quelques 12 000 pratiquants.

Forum

Déposer un message, lancer un débat, répondre à un autre supporter, ...
C'est vous les supporters qui faites vivre cette rubrique, alors n'hésitez pas à y revenir souvent !!

Le SCF vous propose différents forums pour vous exprimer entre supporters, fans, pratiquants amateurs, professionnels de chaque discipline ...

Pour accéder directement et maintenant au forum Football, cliquez ICI

Nous nous autorisons à supprimer tous messages qui ne correspondraient pas à la Netiquette. (exemples : propos injurieux, anti fair play et anti sportif, racistes…etc)

Liens Sites Football

QUELQUES LIENS SYMPATHIQUES SUR LE FOOTBALL

Chez.com/pkye: historique, palmarès, fonctionnement et derniers résultats de toutes les compétitions de football

maxifoot.fr:

Football365.fr: informations en France et en Europe : résultats, vidéos, live.

http://www.fff.fr/: lien de la fédération de football française

Fifa.com: le site de la FIFA

Uefa.com: le site de l'UEFA

http://www.unaf.fr/: l’UNAF est l’association des arbitres

Vous connaissez des sites intéressants sur le football ?

N'hésitez pas à nous le faire savoir, nous pourrons les intégrer à notre rubrique :  france@supporters.org